AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Become my little toy {Sawada Ren}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Todoroki Shouto
FONDATRICE CHIANTE & RALEUSE
Âgé(e) de : 15 ans , je suis actuellement : Etudiant à Yuuei, en première année en section héroïque. Mon pouvoir consiste : à créer et manipuler de la glace et du feu. , en ce qui concerne mon orientation : je ne m'interroge pas là-dessus. PLUS ULTRA !!! : je deviendrais le meilleur et ce, uniquement avec le pouvoir de ma mère. MAXI PICTURE :

J'ai commencé l'aventure le : 30/05/2009 tout en postant : 57 messages. Pour les crédits, je remercie : Shirley et google. Sur internet on me nomme : Didi Farl ou Shirley
Game Play
Niveau: 16
XP:
0/1600  (0/1600)

MessageSujet: Become my little toy {Sawada Ren}  28/05/16, 11:12 am
❝ Ren Sawada ❞


 

Pouvoir
Dévoreur Ren à la capacité de dévorer le pouvoir des autres. Il peut ainsi obtenir le pouvoir d'une autre personne se cumulant alors à son propre pouvoir.
Ses limites Le souci étant que pour ce faire, il doit manger physiquement la personne. S'il ne croque qu'une petite partie d'une personne, il ne pourra que déterminer la nature du pouvoir. Et plus il vous mange, plus Ren acquière votre pouvoir. Cependant il le déteste et fais croire que son pouvoir est autre.
A ce jour, il possède en plus de son pouvoir de base:
♠ celui de manipuler son sang sous forme de quatre queues aussi dur que du métal mais lui prenant beaucoup son énergie.
♠ un pouvoir de régénération qui puise dans ses propres ressources et qui nécessite qu'il se nourrisse pour continuer la régénération, il maitrise mal ce pouvoir étant donné qu'il n'en a pas le plein potentiel. Sa "victime" vit toujours.
♠ et le pouvoir de changer de sexe, bien qu'il subisse aussi les inconvénients d'être une femme s'il change au mauvais moment. Et Ren ne peut pas re-changer de forme pendant les menstruations de son côté femme.
17 ans × ETUDIANT 2A × Héroïque
né(e) le 13 mai à Tokyo
de nationalité japonaise
préférant les femmes et les hommes
et se trouvant célibataire

Super IRL !

mon pseudo web c'est Didi Farl
j'ai Bientôt 26ans
et j'ai découvert MHA par hasard et j'en suis tombé amoureuse ♥
d'ailleurs je pense que le forum va tout déchirer ♥

 

qualités
Attentif × Patient × Inventif x Posé × Sociable × Coucher à droite et gauche × Embêter les autres × le gore × faire mal x le café × intuition développée × Doué en couture x Survécu à l'incendie de l'orphelinat White x exploit
défauts
Illogique dans son caractère × masochiste × sadique x aucun sens de l'orientation × mentalement instable × fait craquer ses doigts × à peur d'aimer réellement quelqu'un × déteste le bruit à un certain niveau × déteste les bébés x déteste les faibles × faible face au sang × faiblesse sous la pression de Madame White x méfaits; il a tué 2personnes mais possède des circonstances atténuantes x à voler le panier-repas de son professeur hier
Mon personnage est représenté par

Code:
<span class="Rouge">►</span> Tokyo Ghoul _ Kaneki Ken _ Sawada Ren






Dernière édition par Sawada Ren le 30/05/16, 08:37 pm, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Todoroki Shouto
FONDATRICE CHIANTE & RALEUSE
Âgé(e) de : 15 ans , je suis actuellement : Etudiant à Yuuei, en première année en section héroïque. Mon pouvoir consiste : à créer et manipuler de la glace et du feu. , en ce qui concerne mon orientation : je ne m'interroge pas là-dessus. PLUS ULTRA !!! : je deviendrais le meilleur et ce, uniquement avec le pouvoir de ma mère. MAXI PICTURE :

J'ai commencé l'aventure le : 30/05/2009 tout en postant : 57 messages. Pour les crédits, je remercie : Shirley et google. Sur internet on me nomme : Didi Farl ou Shirley
Game Play
Niveau: 16
XP:
0/1600  (0/1600)

MessageSujet: Re: Become my little toy {Sawada Ren}  28/05/16, 11:12 am
❝ Plus Ultra !! ❞

Tout passé existe
Tel un poison tu es arrivé dans sa vie. Mais est-ce que tu l’avais demandé au moins ? Non, dans ce cas, pourquoi être considéré comme le fautif ? Quel mal existait-il dans le fait de venir au monde ? Tant de question qui auraient pu hanter ton esprit et pourtant il n’en est rien car tu n’es encore qu’un misérable nourrisson à l’existante indésiré. Tu n’es qu’un parasite et ta génitrice saura bien se débarrasser de toi d’une manière ou d’une autre. C’est ainsi que tu as fini sous cette pluie miséricordieuse, lâchement abandonné par cette femme qui ne voulait pas de toi. Toi, pauvre petit être sans défense qui pleure encore et encore car tu as froid et que ton sang se glace tout doucement avec le temps… tu vas mourir. Oh oui, il n’aurait été que plus doux pour toi de mourir à ce jeune âge, évitant ainsi ce funeste destin qui va être le tient car oui, ta vie va être un enfer et ce, pour mon plus grand plaisir. Pauvre enfant, restes donc au près de cette femme qui vient de te récupérer sur le sol, totalement nu et dans un si mauvais état.

Voilà plusieurs semaines déjà que tu es avec cette femme à la chevelure soyeuse que tu aimes tant. Elle te nourrit, te dorlotes et te couves de bonheur maternel. Tu aimes cette femme et la considère comme ta maman, l’autre tu l’as déjà oublié enfin, pour le moment. Ton subconscient que je suis saura de la faire retrouver pour te torturer un peu plus car au final, c’est ce que nous aimons, ce qui nous fait savoir que l’on est en vie.

Trois ans… ta vie dans l’orphelinat se passe plutôt pas mal. Mais tu commences à avoir des doutes sur les lieux, trop de choses étranges se produisent. Souvent des personnes viennent pour voir les enfants, souvent il s’agit des mêmes personnes… étrange non ? Lorsqu’un enfant n’est pas revu depuis un moment, Madame White, la directrice explique que c’est en raison de l’adoption de la personne… vraiment ? Mais alors pourquoi est-ce que des fois on ne leur souhaite pas « en revoir » ? Pourquoi est-ce qu’ils partent tard dans la nuit ? Tu te poses bien des questions mais tu n’oses les prononcer à haute voix, sans connaitre la raison de cette hésitation.

Quatre ans, tu commences à être bien connu dans l’orphelinat, tu passes ton temps à taquiner les autres ou les défendre face aux enfants du quartier qui vous brutalise soit disant parce que vous n’avez pas de famille. Une petite fille te demande quand elle sera adopter… comme si tu le savais toi-même.

Ton meilleur ami, comment il se nommait déjà ? Aucune importance, il avait découvert son pouvoir avant toi non ? Oui, c’était celui qui pouvait changer d’apparence, devenir une femme au lien d’un homme et inversement. Tu trouvas son pouvoir assez sympa et espérait que le tien serait aussi bien. Hélas il ne venait pas. Tristesse. Madame White, qui t’appréciait bien, discuta un peu avec toi sur ce sujet. Elle t’annonça qu’il existait un moyen de savoir si oui ou non tu avais un pouvoir et de le déployer. Tout heureux, tu lui demandes lequel. Tu penses à quelque chose d’assez simple, après tout, tu te confies à celle que tu considères comme ta maman. Puis, timidement, tu en profites pour lui demander pourquoi certains adoptés partent de nuit. C’est avec un doux sourire qu’elle te répond qu’il en aura bien vite la réponse. Intrigué, tu ne relèves pas sur le coup. Tu es encore trop innocent pour comprendre ça.

Voilà le soir, ton meilleur ami n’est pas au lit, tu ne comprends pas pourquoi. Tu vas voir Madame White mais tu la surprends en train de l’emmener ailleurs. En aucun cas tu ne veux qu’il parte sans dire « adieu ». Tu vas donc les rejoindre en ajoutant:

« Madame White, attendez !!! Non, non, je ne veux pas qu’il parte lui aussi ! Je veux rester avec lui !!! *** dis lui ! Dis lui de ne pas nous séparer !!! »

Il semble d’accord avec toi, lâche la main de la directrice et part te rejoindre. N’est-il pas adorable de voir une si belle amitié ? Madame White soupire. Elle se frotte la tête et demande:

« Si c’est vraiment ce que tu souhaites mon enfant, vous irez alors tout deux. Ca ne change pas grand chose. »

Intrigué, tu la regardes sans comprendre. La famille serait alors d’accord pour accueillir deux enfants ? Un homme arrive et semble chuchoter quelque chose à l’oreille de la directrice qui lui répond avec un doux sourire:

« Ca ne sera pas nécessaire, vas plutôt les prévenir du changement. Ce soir, nous aurons deux meilleurs amis. »

L’homme sourit. Mais tu ne l’aimes pas ce sourire. Il est mauvais, sadique… Madame White prend ta main et celle de ton meilleur ami. Tout deux la suivez alors que l’inconnu est partit. Descendant des escaliers pour vous rendre au sous-sol, tu commences à sérieusement te poser des questions. Pourquoi venir ici ? Une fois en bas, tu sens une main forte t’attraper par le col de ton t-shirt. Tu vois qu’il en est de même pour ton meilleur ami. La directrice vous lâche et ajoute, toujours avec son adorable sourire:

« Je compte sur vous afin d’offrir un merveilleux spectacle les enfants. »

Puis, elle part sans rien n’ajouter d’autres. Tu sens ton monde s’écrouler… oh oui, tu souffres de ce même abandon que lors de ta naissance…

Te voilà désormais dans une arène. De quelle manière tu y es arrivé ? Par un passage secret, encore des escaliers et la peur qui te saisit se fait de plus en plus présente. Tu es en face de ton meilleur ami, pleins de spectateur sont présent et les lieux sont tellement beaux qu’on pourrait se croire dans une salle d’opéra. Sauf qu’il n’y a pas de siège en bas, juste de la terre, du sang sécher et une chaleur étouffante. Les spectateurs rigolent pendant un long moment. Tu ne te sens pas bien, ta tête commence à tourner, tout se mélange dans ton esprit. Tu entends alors la voix de celle qui t’avais pourtant sauvé la vie:

« Mesdames, Messieurs, bonsoir ! » Une nuée d’applaudissement se fait retentir.  « Ce soir, notre combat opposera deux meilleurs amis ! Je rappel les règles… il n’y en a qu’une: l’un survit, l’autre meurt. »

Tes yeux s’écarquillent, tu as bien entendu, tu dois tuer ou être tué. Ton esprit fuse, tes pensées aussi. La plus belle dans toutes celles là fut sans doute celle où tu te dis qu’un autre aurait pu être à ta place si tu n’étais pas intervenu. Te voilà donc puni pour t’être mêler aux affaires des autres. Tu souhaites laisser ton meilleur ami gagner, une larme coule de sur ton visage… mais non, rien à faire, il a décider que ça serait toi qui survivrait.

Le combat dure depuis maintenant plusieurs minutes, mais certains spectateurs s’ennuient. L’un d’eux lance une arme que ton meilleur ami prend. Son idée de départ à changer. Il a maintenant comprit ce que voulait dire le tout. Il vient de comprendre qu’il voulait survivre… lui qui voulait devenir un héros tant reconnu… c’était tout simplement impossible.

Tu es au sol, blessé, tu vois Madame White qui te lance un regard pleins de dégoût. Toi qui était son chouchou tu te laisses presque faire tuer sous ses yeux. Elle devait attendre bien plus de toi. Alors les larmes coulent. Tu voulais tant qu’elle soit fière de toi. Et là tu t’es souvenu de ce froid à même le sol, de toute cette scène et de cette attente qui te paraissait interminable. Tu te souviens de ses paroles… qu’il était possible de savoir si tu avais un pouvoir. Tu comprends qu’elle parlait de ça. Alors te laisser tuer ne serait pas gentil. Tu décides donc d’affronter ton meilleur ami, après tout, tu veux rester auprès de ta maman. Te jetant sur lui tel une bête, tu le plaques au sol, lui faisant perdre son arme. Tes poings le frappent encore et encore, mais tu sens au fond de toi que tu en veux plus, oui, beaucoup plus. Tu perds alors le contrôle et ne te souviendras pas sur le coup de ce que tu as fait, mais saches que tu l’as bel et bien dévorer. Oui, sous les yeux émerveillés de Mère, tu l’as totalement mangé, récupérant alors son pouvoir de changer de sexe. Pouvoir assez banal mine de rien, mais Mère trouve ton pouvoir magnifique.

Tu t’es évanouit mais les spectateurs sont des plus heureux. Voilà ce qu’ils attendaient, du sang. Mère semble très satisfaite car tu te réveilles dans son lit. Ne te souvenant pas de tout ce qui s’est passé, tu remarques juste que tu as le corps d’une file. Mère t’explique alors ton pouvoir. Tu paniques, tu te blesses, ça te fait rire. Mais la directrice t’annonce que c’est un pouvoir merveilleux. Elle tente de te rassurer et surtout, elle t’annonce à quel point elle est fière de toi. Tout heureux tu te dis alors que ce n’est pas si mal… et je continue de me développer dans ton esprit, oui moi, ton être torturant la moindre de tes pensées.

Cependant, le soir même; Mère t’emmène à nouveau dans cette arène. Tu ne t’en rends pas compte car tu dormais encore, en tout cas tentait. Face à toi se trouve un enfant de l’orphelinat que tu ne connais pas… apparement il serait arrivé aujourd’hui… Mère fait son discours, tu sais qu’elle n’aime pas être déçu, tu souhaites juste qu’elle soit fière de toi après tout. Alors tu fais ce que tu dois faire et récupère alors un nouveau pouvoir. On l’aime bien celui-là d’ailleurs. A l’avenir, nous nous servirons surtout de lui. Ces queues faites de sang… un plaisir pour les yeux de tous ici.

Tu te réveilles une fois de plus dans la chambre de Mère. Tu vas bientôt avoir cinq ans et tu te demandes comment ils seront cette fois-ci fêté. Mère t’aimes de plus en plus, ça se voit ! Nous devons alors tout faire pour la rendre heureuse, qu’importe ce que cela implique. Après tout, nous lui devons tout non ?

Te levant, tu arrives vers le réfectoire, vêtu d’un simple jeans, de tes chaussures et d’un t-shirt tout neuf. C’était ton cadeau d’anniversaire et tu l’aimes ce présent. Mère est en train de parler avec un homme, toi tu arrives avec le sourire aux lèvres mais les yeux écarquiller. La folie s’éprend de toi tout comme tu te laisses à elle. Tu entends Mère dire à cet homme que… nous lui seront bientôt donné… quoi?! Pourquoi donc ? Non, non attends, nous avons du mal entendre… écoutons la suite… mais si, Mère veut se débarrasser de nous, pour de l’argent ! Elle dit que nous sommes sa plus belle grande réussite, mais alors, pourquoi ? La rage nous prends, ce n’est pas possible que Mère nous dise des choses pareils ! Tu n’as qu’une envie, te venger !!! Elle nous a trahit, venges nous enfin !

Le résultat ne fut pas fameux… elle a bloquer ton attaque mais tu as pu manger un peu de son être. Ce nouvel inconnu à fait s’effondrer l’orphelinat, comment on ne sait pas, et quel importance en réalité ? Tout puait en lui !!! Cette rage m’habite aujourd’hui encore. J’aurais du prendre ta place, pauvre enfant apeuré. Quoi qu’il en soit, tu as été retrouvé dans les décombres par la police. Ils t’on demandé ton prénom et toi, toi tu ne pensais plus qu’à ton meilleur ami que tu avais massacré pour Madame White… tout ce que tu parviens à leur répondre, ce fut:

« Ren… »

Ils te nommèrent alors ici, bande d’incapable, ce n’est même pas notre prénom ! Nous ne sommes pas Ren, mais soit. Tu as été adopté par la famille Sawada. Ils en ont eut du mal avec toi… pas facile le gamin, renfermé même. Pourtant tout changea lorsque nous revirent Madame White, en place publique. Cette dernière ne sembla même pas nous reconnaitre. Ah ah ah, j’en ris encore pour ma part. C’est ainsi que nous décidâmes de réaliser le rêve de Ren, devenir un héros. Nous avons donc cacher notre véritable pouvoir et faisons croire que nous n’en avons que deux. Ce pouvoir de soit récupéré sur Madame White n’est pas complet et donc peut utile, mais rassures-toi, nous finirons bien par l’avoir.

Arrivé à Yuuei, tu t’es vite fait remarqué. Il faut dire que ton caractère a bien changé, la folie étant notre plus belle amante. Tu fais de ton mieux, mais ce n’est pas tout à fait cela… du coup notre professeur principale nous surveille de près. Il semble être au courant de notre histoire… qu’à cela ne tienne d’ailleurs. Au pire… nous trouverons une solution de secours, hein… Ren ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Become my little toy {Sawada Ren}  31/05/16, 09:45 pm
❝ Maxi adoption !! ❞


Supers Conseils !!
Fuckin'... Twisted fuck ! C'est quoi ce personnage complètement taré ?! Bref... Tu es validé ! Tu vas enfin savoir ce que c'est qu'une belle couleur et surtout, tu vas pouvoir rp. Ah la la, quel bonheur !

Nous te proposons aussi de te rendre dans la section super carnet d'adresse ! afin de te faire de nouvelles relations qui te permettront de mieux t'intégrer.  D'ailleurs, si jamais tu ne sais pas avec qui rp, n'hésites pas à poster une demande de rp. Une réponse arrivera bien vite.

Avec le temps tu te feras des points, mais tu pourrais avoir diverses requêtes pour les dépenser. Pour le tout, vient nous voir ici. En cas de questions, tu peux toujours poster dans le coin des questions ou contacter un membre du staff.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Become my little toy {Sawada Ren}  
Revenir en haut Aller en bas
 
Become my little toy {Sawada Ren}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meeting between a scar face and a devil...[ PV : Kei sawada ]
» Gemmemaster entre en scene
» Images de Reborn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia :: Créer ton super !! :: Votre maxi personnages ! :: Fiches Validées-
Sauter vers: